Recherche       




POTICHE (2010) - Cinemaniacs.be
POTICHE




Nous sommes en 1977, dans une province de la bourgeoisie française. Suzanne Pujol (Catherine Deneuve) est l’épouse popote et soumise d’un riche industriel Robert Pujol (Fabrice Lucchini). Il dirige son usine de parapluies d’une main de fer et il s’avère aussi désagréable et despote avec ses ouvriers, qu’avec sa maîtresse (Karine Viard) ses enfants (Jérémie Rénier et Cécile de France) et sa femme, qu’il prend pour une potiche. A la suite d’une grève et d’une séquestration de Robert, Suzanne se retrouve à la direction de l’usine, à la place de son époux, désavoué par le personnel. Robert, éprouvé par le bras de fer avec ses ouvriers et en mauvaise santé, part en voyage se reposer, tandis que Suzanne se révèle à la surprise générale une femme de tête et d’action. Aidée par le député communiste, son ancien amant, Maurice Babin (Gérard Depardieu), elle met fin à la grève, remet en marche l'usine et améliore les conditions de travail des ouvriers. Mais lorsque Robert rentre de voyage en pleine forme, tout se complique…



Ozon adapte une comédie boulevardière de Barillet et Grédy, sans chercher à la transposer, soucieux au contraire d’en préserver et même d’en accentuer la théâtralité des dialogues, le kitch des apparences et des décors. Les dialogues sont drôles par leur absence même de naturel, et on partage le plaisir des acteurs à » surjouer » leurs personnages. Ainsi Luchini jubile en patron méchant et hargneux, mari volage, d’une misogynie sans frein, père tyrannique, indifférent aux émotions de ses enfants. Ozon aime ses actrices, il permet ici à Catherine Deneuve d’épanouir la vivacité retrouvée d’une femme qui avait elle-même fini par se croire destinée au rôle de potiche. Elle donne à son personnage enthousiasme et humour dans sa croisade de femme en passe de se libérer. Sans prétendre délivrer un message ni s’éloigner des conventions du comique traditionnel, le film réussit à nous interroger sur la place de la femme dans le monde des affaires et des responsabilités : hier (fin des années 70), un strapontin. Et aujourd’hui, beaucoup plus ? Les autres acteurs sont au diapason et s’amusent tout autant de leurs personnages. Doit-on reprocher à cette adaptation son manque d’ambition ? On se rappellera qu’A. Resnais, par exemple, a souvent pris plaisir à jouer avec les codes d’un théâtre parfois des plus ringards, pour le plaisir du spectateur tout heureux d’être pris à témoin, et emporté dans des intrigues d’autant plus divertissantes qu’elles n’ont pas un sou de réalisme. Le film d’Ozon est dans cette tradition, ne boudons pas le plaisir, prévisible mais réel, qu’il a l’ambition de nous donner.

Jean-Pierre Sculier
Donnez votre avis sur le film









2010
France Belgique
Comédie
1h43


Vos étoiles


Realisateur

François
Ozon




Acteur

Catherine
Deneuve

(Suzanne Pujol)


Fabrice
Luchini

(Robert Pujol)


Gérard
Depardieu

(Maurice Babin)


Judith
Godrèche

(Joëlle)


Jérémie
Renier

Biographie_disponible

(Laurent Pujol)


Karin
Viard

(Nadège)


Sergi
Lopez

(Le routier espagnol)


Evelyne
Dandry

(Geneviève Michonneau)


Bruno
Lochet

(André)


Scenariste

François Ozon

Producteur

Eric Altmayer

Nicolas Altmayer

Compositeur

Philippe Rombi

Date de Sortie

Belgique
10/11/2010
DVD
16/03/2011
France
10/11/2010

Distributeur

Cinéart

Distributeur dvd/Blu-Ray

Twinpics