Recherche       




RIEN A DECLARER (2010) - Cinemaniacs.be
RIEN A DECLARER




1er janvier 1993 : passage à l'Europe. Deux douaniers, l'un Belge, l'autre Français, apprennent la disparition prochaine de leur petit poste de douane fixe situé dans la commune de Courquain France et Koorkin Belgique. Francophobe de père en fils et douanier belge trop zélé, Ruben Vandervoorde se voit contraint et forcé d'inaugurer la première brigade volante mixte franco-belge. Son partenaire français sera Mathias Ducatel, voisin de douane et ennemi de toujours, qui surprend tout le monde en acceptant de devenir le co-équipier de Vandervoorde et sillonner avec lui les routes de campagnes frontalières à bord d'une 4L d'interception des douanes internationales.


6815

Laissons au placard la panoplie des critiques soi disant avertis, dont nous n’avons d’ailleurs pas la prétention de faire partie. Sans en avoir la saveur ni la verve comique, le film de Danny Boone n’est pas indigne de son prédécesseur et le public y trouvera ce qu’il espère y trouver : des personnages sympathiques colorés aux stéréotypes qui les rendent facilement identifiables, des situations burlesques qui s’annoncent de loin pour ne pas prendre le spectateur par surprise, des amours contrariés par la bêtise et l’intolérance, dont on devine qu’elles seront bientôt mises hors d’état de nuire.

Le cabotinage devient une arme au service d’un comique dépourvu d’arrière-pensée, et B. Poelvoorde l’utilise sans limite ni réserve. Irascible, odieux, d’une bêtise enflée de préjugés xénophobes et racistes, il trouve sa contradiction naïve dans la gentillesse du personnage incarné par D. Boone. L’un teigneux et l’autre fleur bleue, Français et Belge, tous deux douaniers d’une espèce en voie de disparition, voici un tandem et une association improbables qui en rappellent d’autres à haute valeur comique. Le duo fonctionne bien, on peut s’attendre à le revoir à l’œuvre.

Et les personnages secondaires apportent eux aussi leur part mélangée de tendresse, de méchanceté, de sottise et de roublardise sans dégâts collatéraux. Le scénario se dilue dans des intrigues pseudo policières qui dispersent la deuxième partie du film qui peine à trouver son dénouement, pourtant attendu ! Ce qui ne l’empêche pas d’atteindre son but : distaire, faire rire, réjouir un vaste public avec les choses et les êtres ultrasimples de la vie.

Jean-Pierre Sculier

6816


Donnez votre avis sur le film


6817
6818
6819
6820







2010
France
Comédie
1h49


Vos étoiles


Realisateur

Dany
Boon




Acteur

Dany
Boon

(Mathias Ducatel)


Benoît
Poelvoorde

(Ruben Vandevoorde)


Julie
Bernard

(Louise Vandevoorde)


Karin
Viard

(Irène Janus)


François
Damiens

(Jacques Janus)


Bouli
Lanners

Biographie_disponible

(Bruno Vanuxem)


Olivier
Gourmet

(Le prêtre de Chimay)


Michel
Vuillermoz

(Le divisionnaire Mercier)


Joachim
Ledeganck

(Léopold Vandevoorde)


Jean-Paul
Dermont

(Le père Vandevoorde)


Zinedine
Soualem

(Lucas)


Guy
Lecluyse

(Grégory Brioul)


Laurent
Gamelon

(Duval)


Bruno
Lochet

(Tiburce)


Laurent
Capelluto

(Le Russe)


Jérôme
Commandeur

(Le conducteur français (en slip))


Scenariste

Dany Boon

Producteur

Eric Hubert

Compositeur

Philippe Rombi

Date de Sortie

Belgique
26/01/2011
DVD
15/06/2011
France
02/02/2011

Distributeur

Alternative Films

Distributeur dvd/Blu-Ray

Mélimédias