Recherche       




BAARIA - LA PORTA DEL VENTO (2010) - Cinemaniacs.be
BAARIA - LA PORTA DEL VENTO


Histoire amusante et mélancolique de grandes passions et de bouleversantes utopies, légende peuplée de héros, ce film évoque une famille sicilienne à travers trois générations, de Cicco à son fils Peppino puis à son petit-fils Pietro... Au fil de la vie privée de ces personnages et de leurs proches, il raconte les amours, les rêves et les désillusions de toute une communauté de la province de Palerme entre les années 1930 et les années 1980. À l'époque du fascisme, Cicco est un humble berger qui trouve toutefois le temps de s'adonner à sa passion : les livres, les poèmes chevaleresques, les grands romans populaires. Au temps de la faim et de la Deuxième guerre mondiale, son fils Peppino s'indigne de l'injustice et se découvre une passion pour la politique.



« Un chef d’œuvre absolu que je conseille à tous les Italiens d’aller voir ». G. Tornatore se serait bien passé de cette critique enthousiaste signée S. Berlusconi. Son film porte en lui comme un péché originel d’avoir été coproduit par la société berlusconienne Médusa-Medias. Présenté en ouverture de la Mostra de Venise, il fut accueilli avec froideur par une partie de la critique qui lui reprocha son manque d’engagement politique et sa vision folkloriste de la Sicile. Il ne mérite certainement pas l’éloge inconditionnel du Cavaliere, trop appuyé pour être dénué d’intention démagogique. Mais il ne mérite pas davantage d’être ravalé au rang d’une production qui serait aussi médiocre que coûteuse. L’évocation d’une Sicile pauvre, brutale, supertitieuse, mais belle, passionnée, avide de justice et de liberté, ne manque pas de souffle. D’amples mouvements de foule donnent à la lutte séculaire des plus pauvres une vibration épique déjà bien suffisante pour donner au spectateur plaisir de l’image et émotion de la révolte. Dans cette tourmente, des hommes essayent de s’émanciper, de conquérir amitié, amour et dignité. Le film prend alors des allures de feuilleton, le temps étire ses rêves, ses illusions et ses échecs, sur 3 générations de la famille Torrenuova,du berger amoureux des livres au militant communiste revenu réformiste. En contrepoint, Tornatore choisit l’humour caustique pour ridiculiser le fascisme et dénoncer la corruption mafieuse. C’est peut-être dans l’association inaboutie de l’épique et du quotidien que réside la faiblesse majeure du film. Même si le film est long, il souffre d’ellipses et de raccourcis qui réduisent l’épaisseur du temps et des personnages :l’hybridation n’est pas tout à fait réussie. Bref, le film n’a ni la force d’un Novecento (Bertolucci, 1976) ni la grâce de la Meglio Gioventu (Giordana, 2003). Mais il a suffisamment de générosité pour qu’on s’y attarde un soir d’été à venir.

Jean-Pierre Sculier
Donnez votre avis sur le film









2010
Italie
Comédie dramatique
2h30


Vos étoiles


Realisateur

Giuseppe
Tornatore




Acteur

Francesco
Scianna

(Peppino Torrenuova)


Raoul
Bova

(Journaliste romain)


Giorgio
Faletti

(Corteccia)


Leo
Gullotta

(Liborio)


Angela
Molina

(Sarina)


Enrico
Lo Verso

(Minicu)


Monica
Bellucci

(La petite amie du maçon)


Scenariste

Giuseppe Tornatore

Producteur

Tarak Ben Ammar

Marina Berlusconi

Compositeur

Ennio Morricone

Date de Sortie

Belgique
30/06/2010
DVD
12/01/2011
France
16/06/2010

Distributeur

Paradiso Filmed Entertainment

Distributeur dvd/Blu-Ray

Paradiso