Recherche       




FOXFIRE (2012) - Cinemaniacs.be
FOXFIRE




1955. Dans un quartier populaire d’une petite ville des États-Unis, une bande d’adolescentes crée une société secrète, Foxfire, pour survivre et se venger de toutes les humiliations qu’elles subissent. Avec à sa tête Legs, leur chef adulée, ce gang de jeunes filles poursuit un rêve impossible : vivre selon ses propres lois. Mais l’équipée sauvage qui les attend aura vite raison de leur idéal.


8468

« Entre les Murs » avait obtenu la Palme d’Or à Cannes en 2008. Portrait réussi d’adolescents qui ont bien du mal à se découvrir et à s’aimer. Sur leur chemin, heureusement, un prof qui tente de les révéler à eux-mêmes, se refusant, pour lui et pour eux, tout désespoir.

Dans son dernier film, Laurent Cantet change de décor et d’époque mais fait preuve de la même empathie pour un groupe d’adolescentes en révolte. Les motifs de révolte ne manquent pas dans une petite ville de l’Ontario des années 50.

Le mérite du film est de toujours placer son regard à la hauteur des personnages, sans jamais les juger. Désireuses de se venger des humiliations qu’elles subissent au collège, contre un machisme bête et brutal, elles n’en sont pas pour autant toujours sympas, toutes ne sont pas débarrassées des préjugés d’une petite ville de l’Amérique profonde des années 50 : pas de « nègres » dans la mini société secrète qu’elles ont constituée.

Les rivalités, la recherche d’un certain pouvoir les unes sur les autres, la jalousie, la méfiance, Laurent Cantet les observe, les décrit, ne s’y attarde pas : tout cela donne aux adolescentes leur personnalité, fragile, instable, fragmentée : seule les réunit pour un temps que l’on devine compté la même « fureur de vivre ». Et le regard reste à la même hauteur lorsqu’il observe le joyeux groupe de jeunes rebelles se transformer en un gang qui se perdra dans la violence. C’est qu’elles n’ont guère de capacité de réflexion théorique et qu’elles n’arrivent pas à se forger des objectifs clairs, il leur manquera rapidement un futur commun.

Le film ayant été tourné aux Etats-Unis, le réalisateur a fait appel à de jeunes comédiennes américaines inconnues qui incarnent avec conviction ces jeunes qu’il aime tant , toutes animées de cette même volonté qui tourne un peu à vide, de cette énergie qui, malheureusement pour elles,va se gaspiller puis s’éteindre dans l’imprécision de leur utopie. Parmi elles, Legs (Raven Adamsen), une véritable boule d’énergie, dominatrice et tendre, généreuse et perverse, la seule qui paraît avoir réussi à donner un sens politique à sa révolte.

Dommage que certains de ces personnages manquent de profondeur et soient réduits dans le groupe à un rôle de figurantes. Le spectateur ne sait pas assez d’elles, des motifs de leur révolte pour sympathiser avec elles, ce qui va à contre-sens du propos de L. Cantet. Et pourquoi diable un film aussi long (2h.33) ? Les filles hésitent, ne savent plus où elles vont, soit, mais le spectateur aimerait bien, lui, en sortir un peu plus vite.

Jean-Pierre Sculier

8469


Donnez votre avis sur le film


8470
8471
8472
8473







2012
France Canada
Drame
2h33


Vos étoiles


Realisateur

Laurent
Cantet




Acteur

Raven
Adamson

(Legs)


Katie
Coseni

(Maddy)


Madeleine
Bisson

(Rita O'Hagan)


Claire
Mazerolle

(Goldie)


Paige
Moyles

(Lana)


Lindsay
Rolland-Mills

(Vv)


Alexandria
Ferguson

(Marsha)


Chelsee
Livingston Hennebury

(Agnes)


Scenariste

Laurent Cantet

Producteur

Simon Arnal-Szlovak

Caroline Benjo

Barbara Letellier

Carole Scotta

Simone Urdl

Jennifer Weiss

Compositeur

Timber Timbre

Date de Sortie

Belgique
13/03/2013
DVD
06/05/2013
BLU RAY
06/05/2013
France
02/01/2013
Pays-Bas
27/06/2013

Distributeur

Cinéart

Distributeur dvd/Blu-Ray

Twinpics