Recherche       




LINCOLN (2012) - Cinemaniacs.be
LINCOLN




Washington, 1864. La Guerre de Sécession s'éternise. Tous les yeux sont tournés vers le président américain Abraham Lincoln, qui vient d'être réélu pour un second mandat, afin qu'il accélère le processus de paix entre l'armée de l'Union et les très affaiblies troupes des Confédérés. Or, le président républicain s'objecte à tout compromis. Il veut faire adopter par la Chambre le 13e amendement à la Constitution qui, visant à abolir l'esclavage, mettra à genoux les États du Sud qui en ont fait le fondement de leur économie. Déjà divisée entre les républicains et démocrates, la chambre se fractionne encore plus sous la pression d'un Lincoln plus déterminé que jamais. Tandis que le vote attendu se prépare et que le représentant Thaddeus Stevens, farouche abolitionniste, milite ouvertement en faveur du 13e amendement, le couple Lincoln se déchire sur la question de leur fils Robert. Jusque là soustrait au service militaire, ce dernier veut joindre les rangs de l'armée.



La presse américaine ne tarit pas d’éloge à propos du dernier film de Spielberg. « Une grande leçon d’Histoire, un moment exaltant dans la construction de la jeune démocratie américaine ».Alors, un film réservé à un peuple qui douterait parfois de ses repères ? Rien ne serait plus injuste ni plus réducteur que de faire de «Lincoln » une œuvre de propagande civique, même si le grand cinéaste très américain sait y faire dans ce domaine. C’est tout simplement magnifique ! Tout concourt à la réussite de ce film. D’abord une mise en scène sobre, faite d’images d’intérieur d’une beauté et d’une élégance raffinées, auxquelles Spielberg n’a guère habitué ses nombreux admirateurs. Les images d’extérieur, elles, sont là pour rappeler durement mais brièvement que la guerre civile fait toujours rage et que la vie quotidienne avec ses rues boueuses était en ce temps plutôt rustre. Ensuite la lutte acharnée, saisissante, entre partisans et adversaires de l’esclavage, à coups d’affrontements de prétoire où l’éloquence s’allie souvent à la fourberie et aux coups fourrés. Pour faire triompher une cause juste, Lincoln et ses alliés n’hésitent guère à se salir les mains. La corruption n’est pas la moindre des armes utilisées ! Que dire de l’interprétation sinon qu’elle est pour le spectateur un pur bonheur ! On est heureux de saluer le retour de Sally Field, une Madame Lincoln tourmentée, neurasthénique, inconsolable de la mort d’un enfant et qui vit dans la hantise de perdre l’autre qui ne pense qu’à s’engager. L’interprétation de Tommy Lee Jones en vieux routier de la cause abolitionniste, manipulateur et brutal pour la bonne cause, est jubilatoire. Chacun des interprètes, rôle principal ou secondaire, trouve sa place dans un scénario parfaitement équilibré. Ainsi se crée, par des dialogues pleins de vie et de verve, un foisonnement de personnages qui recrée l’enthousiasme et la sauvagerie d’une époque. Mais la mise en scène de Spielberg et le scénario de Tony Kushner sont transcendés, bouleversés, par l’interprétation géniale (n’ayons pas peur du mot) de Daniel Day-Lewis.Une interprétation bien au-delà du mimétisme, même si elle est au service (on peut être un très grand acteur et être au service de…) de la vérité d’un des grands hommes de l’Histoire des Etats-Unis. L’interprète et son personnage se subliment l’un par l’autre. Ce n’était que quelques mois de la vie de Lincoln(les derniers), une fin heureuse, l’accomplissement d’une tâche, la promesse d’un monde meilleur. Sacré Spielberg, on ne le changera jamais, il nous fait un bien fou !

Jean-Pierre Sculier
Donnez votre avis sur le film









2012
USA
Biographie
2h30


Vos étoiles


Realisateur

Steven
Spielberg




Acteur

Daniel
Day Lewis

(Abraham Lincoln)


Joseph
Gordon-Levitt

(Robert Lincoln)


James
Spader

(W.N. Bilbo)


Tommy Lee
Jones

(Thaddeus Stevens)


Jackie
Earle Haley

(Alexander Stephens)


Sally
Field

Biographie_disponible

(Mary Todd Lincoln)


David
Strathairn

(William Seward)


Hal
Holbrook

(Preston Blair)


John
Hawkes

(Robert Latham)


Bruce
McGill

(Edwin Stanton)


Tim
Blake Nelson

(Richard Schell)


Joseph
Cross

(John Hay)


Jared
Harris

(Ulysses S. Grant)


Lee
Pace

(Fernando Wood)


Luka
Haas

(1er soldat blanc)


Scenariste

Tony Kushner

Producteur

Kathleen Kennedy

Steven Spielberg

Compositeur

John Williams

Date de Sortie

Belgique
23/01/2013
DVD
05/06/2013
BLU RAY
05/06/2013
>Be TV
02/02/2014
France
30/01/2013
USA
09/11/2012
UK
25/01/2013
Pays-Bas
31/01/2013

Distributeur

20th Century Fox

Distributeur dvd/Blu-Ray

20th Century Fox