Recherche       




GRAND CENTRAL (2013) - Cinemaniacs.be
GRAND CENTRAL




Gary est jeune, agile, il apprend vite. Il fait partie de ceux à qui on n'a jamais rien promis. De petit boulot en petit boulot, il est embauché dans une centrale nucléaire. Là, au plus près des réacteurs, où les doses radioactives sont les plus fortes, il trouve enfin ce qu’il cherchait : de l'argent, une équipe, une famille. Mais l'équipe, c'est aussi Karole, la femme de Toni dont il tombe amoureux. L'amour interdit et les radiations contaminent alors doucement Gary. Chaque jour devient une menace.


8789

Le premier film de Rebecca Zlotowski, Belle Epine, était une belle promesse. Promesse ici largement tenue. Les personnages ont une personnalité forte, le scénario offre des moments d’une rare intensité. Le choix d’inscrire les tourments d’une passion amoureuse dans le décor inquiétant d’une centrale nucléaire crée une tension dramatique jamais relâchée. Ils forment une petite communauté unie par la dangerosité du boulot qu’ils exercent, ces ouvriers de la maintenance que l’on devine marginaux, cabossés par la vie : pourraient-ils vivre ailleurs que dans ce campement, pour y rire, se saouler, s’engueuler, se réconcilier ? Et lorsque Gary (Tahar Rahim) et Karole (Léa Seydoux) tombent éperdument amoureux l’un de l’autre, c’est l’ombre de la centrale qui recouvre cette passion interdite : Karole est mariée à Toni, elle est enceinte de lui, et Toni est comme le mentor de Gary, une amitié sincère les rapproche.Faut-il voir ce lieu menaçant comme un symbole des ravages de ce genre de passion qui emporte les conflits de loyauté comme des fétus de paille ? Et risque de tout détruire sur son passage. La réalisatrice dit ne pas avoir fait un film engagé dans le débat du nucléaire. Il n’empêche que les scènes qui décrivent les précautions prises et les risques encourus par ces hommes dont on connaît à peine l’existence sont d’un réalisme qui donne froid dans le dos. Le réalisme social est de retour pour rendre justice à des hommes pour qui il est bien difficile de sortir d’un déterminisme qui risque fort de bousiller leur vie. Justice que leur rendent avec une force extraordinaire, des acteurs qui donnent à ce film toute sa vérité : L. Seydoux, T.Rahim, O. Gourmet, D.Ménochet, pour ne citer que les plus présents.

Jean-Pierre Sculier

8790


Donnez votre avis sur le film


8791


Langues : Français Dolby Digital 5.1

Bonus : Scènes coupées (7 MIN.)


8792
8793
8794







2013
France
Comédie dramatique
1h35


Vos étoiles


Realisateur

Rebecca
Zlotowski




Acteur

Tahar
Rahim

(Gary)


Léa
Seydoux

(Karole)


Olivier
Gourmet

(Gilles)


Johan
Libéreau

(Tcherno)


Denis
Menochet

(Toni)


Nozha
Khouadra

Biographie_disponible

(Maria)


Nahuel
Pérez Biscayart

(Isaac)


Scenariste

Rebecca Zlotowski

Gaelle Mace

Producteur

Frédéric Jouve

Compositeur

Rob

Date de Sortie

Belgique
28/08/2013
DVD
20/01/2014
BLU RAY
20/01/2014
>Be TV
25/09/2014
France
28/08/2013
Pays-Bas
28/11/2013

Distributeur

Cinéart

Distributeur dvd/Blu-Ray

Cinéart