Recherche       




MERCI PATRON ! (2015) - Cinemaniacs.be
MERCI PATRON !


Pour Jocelyne et Serge Klur, rien ne va plus : leur usine fabriquait des costumes Kenzo (Groupe LVMH), à Poix-du-Nord, près de Valenciennes, mais elle a été délocalisée en Pologne. Voilà le couple au chômage, criblé de dettes, et risquant désormais de perdre sa maison. C'est alors que François Ruffin, fondateur du journal Fakir, frappe à leur porte. Il est confiant : il va les sauver. Entouré d'un inspecteur des impôts belge, d'une bonne soeur rouge, de la déléguée CGT, et d'ex-vendeurs à la Samaritaine, il ira porter le cas Klur à l'assemblée générale de LVMH, bien décidé à toucher le coeur de son PDG, Bernard Arnault. Mais ces David frondeurs pourront-ils l'emporter contre un Goliath milliardaire ? Du suspense, de l'émotion, et de la franche rigolade. Nos pieds nickelés picards réussiront-ils à duper le premier groupe de luxe au monde, et l'homme le plus riche de France ?



Sous-titré « comédie documentaire », ce film de François Ruffin procure au spectateur une jubilation intense, inconnue jusqu’ici dans le cinéma français, et qui n’est pas sans rappeler celle que procure les pamphlets de Michael Moore. Film de bout de ficelles, réalisé grâce à un financement participatif, et qui fait courir les foules partout en France. Au même titre que Demain, il est sans doute symptomatique d’un réveil citoyen. Il n’est plus temps d’assister passivement au dépeçage d’une société pour le seul profit de quelques-uns. Les « héros » du film n’ont rien de glamour ; ils sont plutôt moches, des chtis que l’on comprend parfois difficilement, des laissés pour compte qui sont menacés de saisie, obligés de survivre avec 400 E. par mois. C’est que leur usine de Poix-du-Nord a été délocalisée en Pologne pour le plus grand profit de leur repreneur, le célèbre mécène Bernard Arnault. Portrait-charge des plus réjouissants. Débarque François Ruffin(le concepteur du journal Fakir), qui va organiser un immense canular pour sauver les Klur du naufrage social. Ces derniers se révèlent d’excellents complices bien plus rusés que leur apparente rustrerie pouvait laisser croire. Et ce sera la victoire du pot de terre, l’arroseur arrosé. Pas de misérabilisme mais une joyeuse arnaque qui tient lieu de justice sociale. On se bat avec les armes de l’ennemi pour mieux le tromper. Certaines scènes, en caméra cachée, laissent largement au numéro2 de la sécurité du groupe l’occasion d’étaler tout son talent de manipulateur…. qui est en train de se faire manipuler. Et à ce jeu, les Klur récupéreront de quoi payer les traites de leur maison et Serge un travail stable dans une usine du groupe ! Certes, ce n’est pas la fin du capitalisme, il y a bien d’autres Klur qui, eux, resteront dans leur marasme. Mais l’immense mérite de F.Ruffin est de dénoncer tout un système dans lequel l’homme (la femme) n’est qu’une variable d’ajustement dans une course effrénée du profit. Et son humour, parfois potache, on le partage d’un bout à l’autre de cette histoire. La revanche des besogneux( le terme est d’une autre époque mais il est choisi à dessein),même isolée, même temporaire, cela fait plaisir. Vachement.

Jean-Pierre Sculier
Donnez votre avis sur le film






2015
France Belgique
Documentaire
1h30


Vos étoiles


Realisateur

François
Ruffin




Acteur

François
Ruffin

(Lui-même)


Producteur

Edouard Mauriat

Johanna Silva

Date de Sortie

Belgique
11/05/2016
DVD
07/10/2016
France
24/02/2016

Distributeur

O'Brother

Distributeur dvd/Blu-Ray

O'Brother distribution