Recherche       




Realisateur

2012 PASSION
2007 REDACTED
2006 THE BLACK DAHLIA
2006 SISTERS
2001 FEMME FATALE
1999 MISSION TO MARS
1998 SNAKE EYES
1996 MISSION : IMPOSSIBLE
1993 CARLITO'S WAY
1992 RAISING CAIN
1990 THE BONFIRE OF THE VANITIES
1989 CASUALTIES OF WAR
1987 THE UNTOUCHABLES
1986 WISE GUYS
1984 BODY DOUBLE
1983 SCARFACE
1981 BLOW OUT
1980 DRESSED TO KILL
1980 HOME MOVIES
1978 THE FURY
1976 OBSESSION
1976 CARRIE
1974 PHANTOM OF THE PARADISE
1973 SISTERS
1972 GET TO KNOW YOUR RABBIT
1970 DIONYSUS IN'69
1970 HI, MOM !
1968 GREETINGS
1968 MURDER A LA MOD
1965 THE WEDDING PARTY


Scenariste

2012 PASSION
2007 REDACTED
1992 RAISING CAIN
1984 BODY DOUBLE
1981 BLOW OUT
1980 DRESSED TO KILL
1976 OBSESSION
1974 PHANTOM OF THE PARADISE
1973 SISTERS
1970 HI, MOM !
1968 GREETINGS
1968 MURDER A LA MOD
1965 THE WEDDING PARTY




Brian De Palma


Brian De Palma s'est illustré avec succès dans des genres aussi divers que le thriller (CARRIE, SOEURS DE SANG, OBSESSION, PULSIONS, BODY DOUBLE), le drame policier (SCARFACE, LES INCORUPTIBLES, L'IMPASSE), le film de guerre et la comédie.

Né le 11 septembre 1940 à Newark (New Jersey), élevé à Philadelphie où son père exerce comme chirurgien orthopédiste, De Palma se passionnne très tôt pour la physique dont il décide de faire sa spécialité.

Il entre à l'université de Columbia pour achever sa formation mais s'oriente bientôt vers le théatre, puis le cinéma. En 1960, il réalise son premier moyen métrage, ICARUS, suivit de 6601224 THE STORY OF AN IBM CARD et WOTAN'S WAKE, pour lequel il remporte plusieurs prix.

Au cours de ses études au Sarah Lawrence College, De Palma aborde le long métrage avec THE WEDDING PARTY, comédie semi-improvisée qui marque les débuts à l'écran de Robert De Niro et Jill Clayburgh.

Après ce premier essai, il poursuit son apprentissage sur divers documentaires et courts métrage, dont THE RESPONSIVE EYE, consacré à une exposition d'Op Art au Musée d'Art Moderne de New York.

En 1967, il revient au long métrage avec MURDER A LA MOD, thriller sophistiqué émaillé de clins d'oeil à Hitchcock. L'euphorie contestataire des années soixante lui inspire ensuite les comédies satiriques GREETINGS (Ours d'Argent au Festival de Berlin) et HI MOM, qui l'imposent parmi les jeunes talents les plus prometeurs de la Nouvelle Vague américaine.

Les grands studios commencent alors à s'intéresser à lui mais c'est avec une modeste production indépendante, SOEURS DE SANG, que De Palma connait son premier grand succès. Rompant avec le style semi-improvisé de ses précédents films, il affirme là d'exceptionnelles qualités d'écriture, un sens de la construction, du cadrage et du rythme digne des meilleurs réalisateurs hollywoodiens.

Deux ans après ce coup de maître, De Palma signe le thriller musical PHANTOM OF THE PARADISE qui remporte en 1976 le Grand Prix du Festival d'Avoriaz.

En 1976, il écrit (avec Paul Schrader) et réalise OBSESSION, thriller romantique interprété par Cliff Robertson et Genevieve Bujold, puis porte à l'écran CARRIE, qui remporte un triomphe international et vaut une nomination à l'Oscar à Sissy Spacek et Piper Batrie. Le film qui révèle Nancy Allen, John Travolta et Amy Irving reste l'une des plus brillante transposition de l'oeuvre de Stephen King, sa célèbre séquence finale et certains de ses procédés ont été depuis largement imités.

En 1977, De Palma dirige Kirk Douglas, John Casavetes et Amy Irving dans FURIE, film d'espionnage labyrinthique mêlant occultisme et politique fiction.

En 1978, il réalise HOME MOVIE, comédie semi-autobiographique interprétée par Kirk Douglas et Nancy Allen avec le concours de ses étudiants en cinéma de Sarah Lawrence.

Il retourne au suspense en 1980 avec PULSIONS qu'interprète Michael Caine, Nancy Allen et Angie Dickinson, puis écrit et met en scène BLOW OUT qui explore avec brio deux thèmes dominant de son oeuvre, voyeurisme et manipulation.

En 1982, Brian De Palma réalise une nouvelle version baroque et hyperviolente de SCARFACE, sur un scénario d'Oliver Stone avec Al Pacino et Michelle Pfeifer.

En 1984, il signe BODY DOUBLE, qui offre son premier grand rôle à Melanie Griffith. Abandonnant ce genre qui avait fait sa réputation, il signe ensuite la comédie policière WISE GUYS, qu'interprètent Dany De Vito et Harvey Keitel, puis réalise LES INCORUPTIBLES, spectaculaire saga de la Prohibition qui vaudra l'Oscar à Sean Connery et lancera simultanément Kevin Costner et Andy Garcia.

En 1989, il dirigee Michael J. Fox et Sean Penn dans son premier film de guerre, OUTRAGES. En 1990, il adapte le roman satirique de Tom Wolfe, LE BUCHER DES VANITES, avec Tom Hanks, Melanie Griffith et Bruce Willis. En 1992, il retourne au thriller avec L'ESPRIT DE CAIN, qu'interprètent John Lithgow et Lolita Davidovitch, puis dirige Al Pacino dans L'IMPASSE, dont la séquence finale restera l'un des moments de « pur cinéma » les plus étourdissants de sa carrière.